Uncanny Valley (expo du 28 juin au 3 juillet à la galerie Le Cirque des Arts)

Uncanny Valley (expo du 28 juin au 3 juillet à la galerie Le Cirque des Arts)

Une fois n’est pas coutume, nous vous recommandons vivement un livre. C’est le premier de notre camarade Heddy Boubaker, à paraître bientôt. Souscrivez dès à présent !

Une exposition de ces 365 dessins aura aussi lieu du 28 juin au 3 juillet à la galerie Le Cirque des Arts  avec vernissage le 28 juin dès 19H avec une performance surprise et forcement surprenante de Mr Walkind Rodriguez. Cette exposition sera aussi l’occasion de vous procurer des bons de souscriptions.
La galerie fermant définitivement ses portes le 11 juillet cette expo/vernissage sera leur dernière, ce sera donc aussi un vernissage d’adieu que nous espérons aussi intense que l’à été inauguration…

Toutes les infos ci-dessous ou bien en cliquant ici.

Uncanny Valley
365 étranges portraits
Heddy Boubaker

Uncanny Valley coverUn portrait par jour depuis le 19 septembre 2012 ‐ commencé dans une chambre d’hôpital ‐ sans préparation, sans modèle, sans croquis, sans esquisse, sans gomme ni crayon, juste un « jet » immédiat et non pensé… une non pensée, une improvisation picturale et figurative, à l’encre ou au feutre, de l’instant présent sur le mode du portrait, qu’il se veuille réaliste, purement imaginaire voire « cartoonesque »… Un journal aussi, le témoin d’une évolution et de « bouleversements » au niveau pictural de l’auteur.

Album format (15 × 21 cm)
372 pages, imprimées sur papier recyclé 115 gr
Couverture en couleurs avec rabats, imprimée sur papier recyclé 300 gr
Relié en cahiers cousus au fil de lin.
Uncanny Valley constitue le volume 5 de la collection Zorro Zébré aux éditions Le Chant des Muses.
La collection Zorro Zébré se consacre au dessin d’imagination.

Souscription

Souscription au recueil de dessins Uncanny Valley par Heddy Boubaker. Au tarif de 25 euros (au lieu de 30) + 3 euros de frais de port, avec en plus le 366ième portrait numéroté et signé par l’auteur.
À paraitre en novembre 2014.
Plus de renseignements par email : edition@lechantdesmuses.fr

Télécharger le bulletin de souscription (pdf) : en Noir&Blanc ou en couleur

Une soirée de lancement de la souscription aura lieu le samedi 28 juin à 19H lors du vernissage de l’exposition des 365 dessins originaux (du 28 juin au 4 juillet) à la galerie Le Cirque des Art à Toulouse.

Lire le mot de l’auteur et voir une vidéo « teaser »

Le mot de l’auteur

Le 19 septembre 2012, suite à  un grave accident de santé, celui là  même qui m’avais obligé à  stopper le saxophone, je rentrais à l’hôpital pour un séjour qui devais s’annoncer un peu long… J’ai décidé ce jour là  de profiter de cette retraite forcée pour me remettre à  dessiner ; en fait je dessinais beaucoup étant enfant ‐ et plutôt pas mal à  ce qu’on m’a dit ‐ mais depuis l’adolescence je me suis plutôt consacré à la musique (de tous styles jusqu’à ma pratique actuelle dans le domaine de l’improvisation libre) délaissant un peu le dessin sauf pour les marges de mes cahiers, que ce soit en cours ou lors des diverses réunions plus tard ou des séances de dessin épisodiques avec mes enfants ou mon épouse plasticienne.

Lors de ce séjour donc je ne suis mis à dessiner plutôt des portraits imaginaires dont certains étaient assez réussis à mon goût ; cela m’a donné l’envie de continuer plus sérieusement et pour me donner les moyens de persévérer je me suis posé comme condition de faire 1 dessin de ce style par jour pendant au moins un an… Afin de raccrocher cela à  ma pratique musicale de l’improvisation libre j’ai aussi décidé que ces portraits seraient de la pure improvisation : pas de modèles, pas de croquis, pas de 2ème essai ; un seul jet, plutôt rapide (mes dessins ont tous été fait entre 2 secondes et 20 minutes max selon mon temps disponible à  ça ce jour là), à l’encre de chine noire (quelques tentatives de feutres au début mais mes déplacement pour tournées ou autres m’ont vite fait abandonner de trimballer autre chose qu’un simple stylo à  encre).

Ce sont donc tous des portraits 100% sortis de mon imagination et la plupart du temps non pensé, non réfléchit (mais au bout d’un certain temps cette tache avais un peu envahi mon esprit et il m’était parfois impossible de ne pas réfléchir à ce que serait mon dessin du soir, cherchant l’inspiration parmi les visages croisés de ci de là  ; mais, sans y réussir à  tout les coups, j’essayais vraiment de jouer le jeu et de faire le vide avant de commencer mon dessin), soit totalement délirants soit plutôt réalistes (parfois même ratés ‐ …hmmm… disons plutôt moins génialement réussis que d’autres… ‐ mais cela faisait aussi partie de la règle du jeu : je n’avais pas le droit à l’esquisse ni à un second essai) mais avec toujours au moins un petit détail les rendant irréalistes et étranges voire inquiétants… d’oû le Uncanny Valley du titre. On peut aussi suivre dans ce journal l’évolution de cette « non pensée », de cette expression inconsciente, mais aussi celle de ma technique de dessin, n’ayant jamais dessiné de manière aussi intensive de ma vie cette période à été très enrichissante du point de vue de mon évolution picturale.

Au bout du 365ème dessin, j’étais quand même bien heureux de pouvoir m’arrêter… mais ce fut une expérience tout à fait plaisante et intéressante et du coup j’ai recommencé à dessiner, mais pas que des portraits imaginaires improvisés cette fois… à suivre j’espère.

— Heddy, 23 septembre 2013

Teaser Vidéo