Trio Jac Berrocal / David Fenech / Vincent Epplay – Le Ring – 20 mars à 20h30

Trio Jac Berrocal / David Fenech / Vincent Epplay – Le Ring – 20 mars à 20h30

Soirée sous le signe de l’électro-acoustique

Première partie régionale avec le collectif Hapax

Le collectif Hapax présentera les œuvres de 3 de ses membres ainsi que 3 pièces composées collectivement à la manière d’un cadavre exquis. Les œuvres seront diffusées par leur compositeur sur un acousmonium d’une douzaine de haut-parleurs.

Matthieu Guillin : Superposition pour Bellmer

Gaël Tissot : Reflets-vibrations

Marin Bonazzi : Phonos-souvenir

+ 3 pièces « comprovisées »

Le collectif hapax est un lieu d’union, de rencontres et de mise en commun des forces vives autour de la création et des musiques électoacoustiques. Les créations proposées par le collectif mettent en regard musique et poésie dans un esprit artlab : nouvelles technologies, videomapping, capteurs sensoriels, expériences immersives, etc.

Trio Jac Berrocal / David Fenech / Vincent Epplay

Jac Berrocal – voix-trompette

David Fenech – guitare

Vincent Epplay – electronique

Jac Berrocal est une personnalité mythique des scènes underground européennes. Artiste inclassable, il navigue depuis les années 1970 en des eaux dont les rives fluctuantes se trouvent parfois du côté du free, d’autres fois du rock (et dérivés), parfois à mi-chemin des deux, empruntant également la voie de la mélodie et de la poésie sonore. Tout cela toujours dans leurs versants expérimentaux. Depuis ses premières expériences dans les années 1990, David Fenech n’a eu de cesse d’interroger les possibilités de la guitare électrique, augmentée ou non, parvenant à créer un univers sonore infini, aux couches sonores multiples. En s’associant aux synthétiseurs et aux machines électroniques de Vincent Epplay, le trio ainsi constitué élabore une musique à la fois étale et triturée, tendre et tendue, prégnante et imprévisible. Une musique électro-acoustique sans équivalent !

Le trio Jac Berrocal / David Fenech / Vincent Epplay poursuit sa recherche sonore et visuelle depuis plus de 5 ans. Leur musique évoque parfois le mystère des grands espaces, parfois l’agitation des grandes villes… Ils jouent souvent accompagnés des films de Vincent Epplay, qui est également plasticien. La présence unique de Jac Berrocal (au chant et à la trompette) à la fois icône punk et free jazz confère à leurs shows une indescriptible urgence. Leur 2e album sortira bientôt sur le label anglais Blackest Ever Black qui a déjà publié cette année leur EP « Why ».

JAC BERROCAL est un trompettiste, chanteur et performeur incontournable, à la croisée du free jazz, du punk et de la poésie sonore. Son style à fleur de peau, à la fois tendre et violent est inimitable et imprévisible. Il a joué avec des musiciens exceptionnels… la liste est longue. Parmis eux : Pascal Comelade, Jaki Liebezeit (Can), Sunny Murray, Jacques Thollot, James Chance, Nurse With Wound, Daunik Lazro, Yvette Horner, Messagero Killer Boy (le groupe du cinéaste F.J Ossang), Aki Onda, Pierre Bastien, Lol Coxhill, Jeanne Moreau… Il est aussi connu pour le fameux morceau “Rock and Roll Station” enregistré en compagnie du légendaire Vince Taylor. Après son album en trio avec David Fenech et Ghédalia Tazartès chez Sub Rosa, un album solo est sorti en 2014 sur ce même label avec les participations de James Chance, Jacques Doyen, Jean François Pauvros, Gilbert Artman…

DAVID FENECH est un musicien parisien , guitariste, chanteur, improvisateur. Il a enregistré et joué avec des musiciens aussi divers que Felix Kubin, Jad Fair, Tom Cora, Andrea Parkins, Ramona Cordova, Shugo Tokumaru, Klimperei, Ergo Phizmiz et de nombreux autres… Récemment, il a sorti l’album Polochon Battle (sur le label inPolysons), travaillé à l’IRCAM, enregistré une pièce de musique concrète à l’INA GRM, composé des musiques pour le théâtre et pour le cinéma, construit de petits robots musicaux, enregistré un hoerspiel pour Radio France… Récemment, il a organisé une série d’enregistrements publics avec des invités aussi divers que Rhys Chatham, Bérangère Maximin, Claude Parle, Sébastien Roux, Dominique Grimaud. Recemment, il a rejoint le groupe Nurse With Wound sur scène pour un live épique lors du festival Sonic Protest 2017, joué en duo avec Pierre Bastien. Ses disques sont édités chez inPolysons, Sub Rosa, Blackest Ever Black, Wergo, Gagarin Records, etc.

VINCENT EPPLAY est plasticien et musicien. Il élabore depuis le début des années 90, un travail d’expérimentation à partir d’une pratique indissociée des arts visuels et de la musique. Il interroge les rapports son/image avec notamment les projets : Permutations trames & Etude au microsillon ou en ciné concert avec le projet Mody Bleach (reprise du film Moby Dick de John Huston avec le groupe de cinéma expérimental MTK en 2000), puis en collaboration avec Sebastien Roux sur le film Nanouk l’Esquimau de Robert Flaherty et plus récemment pour le festival Hors pistes au Centre Pompidou sur des films de Jean Painlevé. Il se produit régulièrement en concert, en solo ou en collaboration avec d’autres artistes, dans différents festivals en Europe (Netmage – Bologne, Transmediale – Berlin, au GRM pour une création sonore avec Sébastien Roux, Maison de radio France, Pixelache Helsinki pour Trios avec Samon Takahashi. Il a édité une dizaine d’albums pour différents labels : Stembogen, AKA, Broccoli, LDDR, Planam… et continue d’archiver des disques sans musique, des films 8mn d’enseignement pédagogique, et des enregistrements de méthode sans auteurs avérés …

Des liens vers des videos :
notre dernier single (WHY) : https://vimeo.com/212207053
et des extraits du LP Antigravity (2015)